Archives de catégorie : nocturne

Rapport de voyage Kgalagadi

C’est ici

Orage du 07-09-2013

Ah et bien voilà celui là il donne quelque chose 🙂 pas mal de bons clichés des éclaires.

Les Perséides ou « Larmes de saint Laurent »

Prise au Marchairuz, vue sur Cassiopée et à droite un peut en haut de l’étoile filante on aperçois la galaxie d’Andromède

Les Perséides ou « Larmes de saint Laurent » sont un essaim de météores (ou pluie d’étoiles filantes) visible dans l’atmosphère terrestre constitué de débris de la comète Swift-Tuttle et dont la taille est comprise entre celle d’un grain de sable et celle d’un petit pois. Bien que les premières traces d’observation datent de l’an 36, ce n’est qu’entre 1864 et 1866 qu’il est établi une relation entre les Perséides et la comète dont la pluie d’étoiles filantes est issue. Ces météores sont observables lorsque les débris de Swift-Tuttle rencontrent l’atmosphère terrestre, soit à partir du 20 juillet environ jusqu’aux alentours du 25 août, avec un maximum habituellement situé entre le 11 et 13 août.

Vue en direction d’Acturus, Izar et Muphrid au soleil couchant.

Avec la vue sur la grande Ourse.

L’observation des Perséides se fait principalement dans l’hémisphère nord pendant l’été, car l’orbite de la Terre croise la queue de la comète au cours de cette période8. Leur observation à l’œil nu au milieu du mois d’août9 est relativement facile. L’observation est améliorée en l’absence de nuage, par une nuit sans lune, dans un lieu sombre et avec le moins de pollution lumineuse possible.