Archives de catégorie : Stupidité humaine

Rapport de voyage Kgalagadi

C’est ici

Vie privée sur facebook OK! mais et les autres?

On parle souvent de facebook et de ces closes de vie privée. Sur un article du Matin.ch on a un bel article sur les nouvelles close de facebook. Scandale…

Mais avez-vous essayer de rechercher votre nom et prénoms sur Google?

Je l’ai fait et effectivement je suis sur facebook, Teuteur, Google normal j’ai choisi d’y être. Par contre je tombe sur Moneyhouse.ch ???? mais qu’est ce?

Et bien c’est un site qui référence “à notre insu” nos données privées et solvabilité. Et cela date déjà de plus d’1 an mais cette firme est toujours d’actualité.

Pour y faire supprimer (plus simple que Facebook en apparence) voici ce que le parti pirate Suisse et la Fédération romande des consommateurs nous propose de faire:

 

Vie privée

Comment effacer ses données de Moneyhouse
24.08.2012

Le site de renseignements économiques fiche des milliers de Suisses – comme vous peut-être! Or, il est possible de supprimer simplement sa fiche. Marche à suivre.

moneyhouse

Le site Moneyhouse est spécialisé dans les renseignements économiques, à la fois sur les entreprises et les personnes. Des milliers de Suisse sont ainsi fichés, avec des informations allant de leur adresse à leur situation fiscale, leur situation familiale, leur patrimoine immobilier, etc.

Pas de panique: pour éradiquer sa fiche, il suffit de suivre une procédure de quelques minutes, que nous reprenons du blog d’Alexis Roussel, vice-président du Parti Pirate Suisse.

  1. Connectez-vous à MoneyHouse.
  2. Recherchez votre nom et prénom. Si vous êtes référencés, vous pouvez poursuivre la procédure.
  3. Allez sur la page “Contact” de MoneyHouse.
  4. Remplissez le formulaire avec votre nom, e-mail. Votre téléphone n’est pas nécessaire.
  5. Dans “Objet”, vous pouvez mettre: “opposition à toute divulgation de données me concernant”
  6. Dans “Message”, vous pouvez mettre:

“En application de l’ordonnance incidente du Tribunal administratif fédéral dans la cause A-3831/2012, je vous communique mon opposition à toute divulgation de données me concernant, soit:
VOTRE NOM/PRENOM, de COMMUNE, né le JJ.MM.AAAA;
Je vous prie de m’en délivrer quittance dans les 24 heures. “

  1. N’oubliez pas, bien sûr, de remplacer “VOTRE NOM/PRENOM, de COMMUNE, né le JJ.MM.AAAA;” par vos véritables données.
  2. Recopiez le code de sécurité.
  3. Cliquer sur “Envoyer”
  4. Vous pouvez recommencer la procédure sur databot.ch ou encore edoceo.ch

 

Même si cela semble paradoxal, pour vérifier si vous êtes fiché, vous devez prouver votre identité et ainsi joindre la copie d’une pièce d’identité officielle.

Le Haut-Valais a perdu son chamois blanc

Chasse “info le matin.ch”

Durant des années, les chasseurs se sont accordés pour ne pas abattre l’animal qui vivait dans la région de Termerwald/Kläna, au-dessus de Brigue. Mais un d’entre eux l’a tiré.

Durant des années, ces derniers se sont d’ailleurs accordés pour ne pas abattre l’animal qui vivait dans la région de Termerwald/Kläna, au-dessus de Brigue.

Le chasseur qui l’a tiré n’a commis aucun délit, mais rompu un accord informel. L’animal avait quatre ans et demi. Selon le garde- chasse valaisan Josef Theler, le tir était tout à fait légal. «Mais je n’arrive pas à comprendre un tel acte», s’énerve-t-il.

A l’occasion des assemblées de l’association de chasse Diana Brig, le garde-chasse répétait pourtant aux membres d’épargner le chamois. «Je les appelais à la raison», a-t-il confié vendredi à l’ats, confirmant une information parue dans le «Walliser Bote».

Josef Theler ne voulait pas seulement protéger une curiosité de la nature qui réjouissait tant les chasseurs que des randonneurs. Parce que le chamois blanc était visible à des kilomètres, les déplacements de la meute pouvaient être observés facilement. «Le chamois blanc faisait office d’indicateur», explique le garde-chasse.

(ats/Newsnet)