Les filtres photos

Repris d’un forum et de site divers, que j’ai corrigé et complété et que je vais conserver car c’est une bonne source d’information. Si j’y parviens je le compléterai avec des exemple fait par moi même.

Systèmes de filtres:

  • Les filtres ronds: Ils se vissent au-devant de l’objectif, un inconvénient est que pour chaque objectif doit avoir un filtre de la même circonférence que celui-ci.
  • Les filtres carrés: Ils s’insèrent dans un porte-filtre qui lui est vissé sur l’objectif. On change facilement de filtre et ils s’adaptent sur tous les diamètres de vos objectifs; deux inconvénients, ils sont fragiles et très encombrants.

Fonctionnement des filtres: La lumière est composée d’un assemblage de différentes couleurs correspondant à des longueurs d’ondes. Le but d’un filtre, comme son l’indique, est de laisser passer une partie et d’en bloquer une autre. Cela permet donc de compenser ou de créer une couleur dominante. De plus, il existe un tas de filtres à effets spéciaux. Le filtre va éclaircir sa propre couleur et assombrir sa couleur complémentaire.

Les filtres peuvent aussi être utilisé pour renforcer le contraste. Donc en gros le filtre jaune laissera passer le rouge et le vert, mais absorbera le bleu le cyan laissera passer le vert et le bleu mais absorbera le rouge.

Les filtres en général : Les filtres peuvent être laissés en permanence sur l’objectif, car ils donnent une meilleure netteté tout en protégeant les objectifs, en fonction de ce que l’on souhaite.

  • le filtre ultraviolet : “Pour la couleur et le n&b“. Ce filtre est incolore, il arrête les radiations à ondes courtes et absorbe les rayons UV. Donc il réduit les effets du voile atmosphérique, qui rend souvent les prises de vues extérieures floues. A laisser sur l’objectif, car il le protège des poussières et rayures, sans nuire. Dans le cas d’association avec d’autres filtres (polarisant, …) peut créer du vignettage en argentique, mais pas en reflex numérique (coefficient).
  • Le filtre skylight: “Pour la couleur et le n&b”. Réduit sensiblement les dominantes bleues et protège la peau de reflets colorés des objets environnants. maximum d’absorption pour le vert. donne également un léger réchauffement des tons.
  • Le filtre polarisant: Pour la couleur et le n&b. Ses principales caractéristiques sont, d’intensifier le bleu du ciel, d’éliminer les reflets du verre et de l’eau, renforce le contraste, fait ressortir les couleurs plus vives. Pourquoi certaines photos ont un beau ciel bleu éclatant et d’autres un bleu plate, c’est le filtre polarisant qui en est la raison ! Il existe 2 types de filtre polarisant (leur effet est identique), le polarisant circulaire et le polarisant linéaire.
  • Exemple de photos: Les images du haut sont sans filtre celle du bas avec un filtre polarisant Sigma EX DG circulaire polarisant
  1. Le filtre polarisant circulaire est destiné aux appareils reflex autofocus (modernes) car certains d’appareils utilisent pour la mesure de l’exposition un miroir semi-transparent qui se comporte comme un filtre polarisant. L’emploi d’un filtre polarisant circulaire évite une seconde polarisation par le miroir semi-transparent ce qui conduirait à une mesure de l’exposition erronée. La fonction circulaire permet, par rotation d’une bague, d’augmenter ou de diminuer l’effet voulu.
  2. Le filtre polarisant linéaire est destiné aux appareils à mise au point manuelle. . ils permettent d’éliminer les réflexions indésirables des surfaces non-métalliques (eau, verre,…) et une saturation des couleurs avec plus de clarté et un meilleur contraste. En général, les couleurs bleues et vertes ressortent mieux, mais n’affectent pas les autres couleurs.

  • Les filtres dégradés : Ceux-ci sont divisés en deux, une partie va être colorée et l’autre transparente. On va les utiliser beaucoup avec la photographie de paysage, pour donner une dominance de couleur au ciel par exemple.

Les filtres couleurs :

  • Le filtre jaune: Pour la couleur et le n&b. Il arrête le bleu, fait ressortir les nuages et assombrit les parties bleues du ciel (pour des couchers de soleil avec nuages, ou montagne avec nuage, par exemple). Filtres de conversion pour utiliser des films couleurs ‘lumière artificielle’ à la lumière du jour.
  1. Hoya 85: diminue la température de couleur de 5500 à 3400 °K .
  2. Hoya 85B : diminue la température de couleur de 5500 à 3200 °K .
  3. Hoya 85C : diminue la température de couleur de 5500 à 3800 °K. L’effet obtenu est équivalent à celui d’un film couleur ‘lumière du jour’ en extérieur .
  4. Hoya 81A, 81B et 81C : filtres de compensation pour corriger les dominantes bleues et diminuer la température de couleur vers une nuance plus chaude (A mini, B, moyen, C intense).
  • Le filtre orange: Il absorbe fortement le bleu tout en éclaircissant le rouge et le jaune. Il élimine la brume et fait ressortir les nuages. . Utilisé surtout pour les longues distances avec téléobjectifs (couchers de soleil, paysages marins, montagnes,…)
  1. Cokin (Orange ref 002, 85A ref 029, 85B ref 030, 85C ref 031) Hoya (G).
  2. Hoya Intensifier : aussi connu sous le nom de filtre didymium, intensifie le rouge, l’orange et le marron afin de donner à ces couleurs plus de saturation et de contraste, avec peu d’effet sur les autres couleurs (multiples utilisation comme architecture, paysages, particulièrement pour faire ressortir les couleurs chatoyantes de l’automne,…).
  • Le filtre rouge: Il absorbe les radiations depuis l’UV jusque dans le filtre orange. Il restitue la lumière rouge seule. . Efficace pour augmenter le contraste (faire ressortir des nuages en assombrissant le ciel,…) . peut-être utilisé avec l’infrarouge et le n&b
  1. Cokin (rouge ref 003) Hoya (25A).
  • Le filtre magenta: Pour les films couleur (négatif ou positif). Il fait ressortir les nuages sur le ciel bleu. Il éclaircit les rouges, il absorbe les bleus et les verts. . Recommandé lors de longue expo en intérieur, avec ajout d’une source lumineuse à cause du manque d’intensité.
  1. Cokin (FLW ref 036)
  2. Hoya FLD: utilisé avec un film lumière du jour sous un éclairage des tubes fluorescents dit ‘lumière du jour’ .
  3. Hoya FLW: Utilisé avec un film lumière du jour sous un éclairage des tubes fluorescents dit ‘blancs’ ou ‘blancs-chauds’
  • Le filtre jaune vert et vert: Assombrit les rouges et adoucit les verts. Recommandé pour corriger les couleurs de peau en n&b. . deux types 1 pour extérieur (lumière naturelle), 1 pour l’intérieur (lumière tungstène) . utilisation en n&b. En utilisation couleur, il réduit le spectre de la lumière du jour (décomposition de la lumière) à sa composante verte. Il est utilisé pour des prises de vue de paysages foncés (prairies,…). Il éclaircit le vert des végétaux et donne ainsi aux paysages un rendu plus contrasté.
  1. Hoya (X0 = jaune-vert extérieur, X1 = vert intérieur)
  2. Cokin (Green ref 004 et Yellow green ref 006) .
  3. Hoya Green Field : intensifie et met en valeur les couleurs dans la région verte du spectre (nature, paysage, plan d’eau,…). En utilisation avec un filtre polarisant, permet d’augmenter le contraste et le piqué.
  • Le filtre cyan (bleu-vert): Filtre de compensation pour équilibrer la lumière en augmentant la température de couleur vers les nuances froides. Pour les photos de paysages surtout lorsqu’on désire modifier l’ambiance de la prise de vue par une brume sans supprimer les verts (permet par exemple, de supprimer les tons chauds d’un coucher de soleil, pour le ‘durcir’ vers des ton bleus et vert).
  1. Cokin (Cyan ref 050)
  • Le filtre bleu: Filtre de conversion pour utiliser des films couleurs lumière du jour avec de la lumière artificielle . Rendu plus clair des bleus ou pour assouplir les rouges . Augmente donc la température de couleur .
  1. Cokin Blue 80A (ref 020) : donne, par exemple, des jolis tons bleutés à la neige.
  2. Cokin Blue 80B (ref 021) et 80C (ref 022) .
  3. Cokin Blue 82A (ref 023) : effet plus léger que le 80A (bâtiment en pierre blanche rendu jaune ou orange avec la lumière, donc avec des teintes chaudes, pour le rendre blanc, avec un ciel + bleu).
  4. Cokin 82B (ref 024) et 82C (ref 025) . Hoya Blue Intensifier : intensifie et met en valeur les couleurs dans la région bleue du spectre, avec peu d’effet sur les autres couleurs (paysages marins au ciels pales ou nuageux, saturer le ciel bleu. En utilisation avec un filtre polarisant, permet d’augmenter le contraste et le piqué. Filtres de conversion pour utiliser des films couleurs ‘lumière du jour’ avec de la lumière artificielle.
  5. Hoya 80A : augmente la température de couleur de 3200 à 5500 °K pour utilisation avec une lampe de 3200°K .
  6. Hoya 80B : augmente la température de couleur de 3400 à 5500 °K pour utilisation avec une lampe flood .
  7. Hoya 80C : augmente la température de couleur de 3800 à 5500 °K pour utilisation avec une lampe flash blanche . filtres de compensation pour équilibrer la lumière en augmentant légèrement la température de couleur en une nuance froide (bleue). Corrige les dominantes rouge et permet de rendre naturelle la couleur de la peau, dans les conditions de lumières chaudes (matin ou soir) .
  8. Hoya 82A : léger effet .
  9. Hoya 82B : effet moyen .
  10. Hoya 82C : effet intense.
  • Les filtres gris neutres (appelés ND): D’apparence grise, les filtrages gris permettent de réduire l’intensité de la lumière reçue par l’appareil sans jouer sur le diaphragme, sur la vitesse, ni sur la balance des couleurs. Employés sans correction, ils équivalent à une fermeture de diaphragme mais, ils n’en ont pas les propriétés relatives à la profondeur de champ. .On l’utilisera, par exemple, sous un éclairage violent lorsque l’on désire une faible profondeur de champ. Les filtres sont numérotés de ND 0,1 à ND 1 (pour les plus courants), de plus en plus foncés. La densité de ces filtres s’additionnent. Ces filtres permettent de rendre possible des point de vue à des vitesses lentes (chutes d’eau,…) diminuer la pdf en autorisant de grande ouvertures diminuer l’ISO à vitesse rapide (d’où utilisation en extérieur avec forte luminosité) diminuer la surexposition, bien sûr. filtre ND1 réduit la quantité de lumière de 1/4 .
  1. Filtre ND2 = perte de 1 diaf et baisse de ISO 800 à 400 ou réduit la quantité de lumière de 1/32 .
  2. Filtre ND4 = perte de 2 diaf et baisse de ISO 800 à 200.
  3. Filtre ND8 = perte de 3 diaf et baisse de ISO 800 à 100.
  4. Filtre NDx400 = perte de 9 diaf jusqu’à 1/500 ème de l’intensité d’origine. Il sert à photographier les éclipses solaires ou les sources de lumières peuvent être dangereuses. Il peut être également utilisé pour faire des point de vue à vitesse d’obturation très lente en plein jour, et donc rendre les sujets mobiles invisibles. Mêmes appellations dans les 2 marques (ND) filtre ND 400.

Avec ND2

 

 

 

avec ND400

  • Le filtre Sépia: Donne un effet nostalgique, comme une vieille photo n&b décolorée.

  1. Cokin (Sepia ref 005)
  2. Hoya (Sepia A – light, Sepia B – + intense).

 

Les filtre correcteur de couleur: Il arrive souvent que l’on obtienne des diapositives dont les blancs et les gris ont une “dominante” faussant la coloration originale du sujet. En effet, un objet blanc photographié près d’un mur rouge sera rouge sur la diapositive, car éclairé en rouge par la lumière réfléchie par le mur. Pour réaliser ces compensations, on trouve six teintes différentes, couvrant par leurs différentes densités tous les cas d’utilisation, puisque au besoin il est possible de les combiner: bleu (B), rouge (R), vert (G), jaune (Y), magenta (M) et cyan (C).

Leur emploi est facile à comprendre: chacun des trois derniers filtres (Y, M, C) est “complémentaire” de l’un des premiers (B, R, G). Ainsi, le bleu (B) est l’opposé du jaune (Y), le vert (G) est à l’opposé du magenta (M) et le rouge (R) est l’opposé du cyan (C). Dans chacune des séries, les filtres existent en plusieurs densités de plus en plus fortes. Par exemple un filtre CC 10 R indique un filtre correcteur de densité 0,10 de couleur rouge. Il sera donc utilisé pour corriger une dominante cyan de densité 10%. Il ne faut pas perdre de vue que les CC n’ajoutent pas de couleur, mais ont tendance à retrancher la couleur opposée.

Les filtres de conversion: Ils permettent l’utilisation de films couleur lumières du jour’ en lumière artificielle ou l’inverse.

Les filtres à effet:

  1. Filtre CENTER ND (Hoya): Gris neutre centré ce filtre combine 2 courbes optiques, celle de la densité gris neutre (ND) et l’autre clair. Cela donne un effet de dégradé du centre vers les bords avec une différence de 1 diaf entre les deux. Il permet essentiellement d’éviter le vignettage avec un appareil grand-format utilisant un objectif grand angle (donc lumière régulière).
  2. Filtre CENTER SPOT (Hoya): C’est une lentille additionnelle avec un trou au milieu. Le pourtour de l’image est grossi et adouci par un léger flou et fait ressortir la netteté du sujet central.
  3. Filtre SOFT-SPOT (Hoya): Filtre granité, filtre adouci les 2 filtres ont un centre clair faisant ressortir l’image centrale. Le filtre granité donne une apparence de brouillard, le filtre adoucissant a une surface irrégulière et inégale. Avec ces filtres, la taille de la partie centrale nette varie selon l’objectif et l’ouverture.
  4. Filtres COLOR-SPOT (Hoya): Filtres colorés avec un trou au milieu, teintes jaune, vert, rouge et gris.L’image centrale se détache normalement, l’arrière-plan prend la couleur du filtre.
  5. Filtres MISTY SPOT (Hoya) : filtres à effets spéciaux qui maintiennent le sujet net au centre et les bords flous, effet fonction du filtre: Graduel  dégradé (flou paraissant émaner du centre). Breeze: brouillard (flou unidirectionnel et marbré). Windmill: les bords sont ‘distordus’ comme sous l’effet des pales d’une hélice, tourbillonne autour du centre . Halo: le flou semble rayonner à partir d’un point situé au bord de l’image.
  6. Filtre SPLIT-FIELD (Hoya): Permet un effet de lentille additionnelle sur une moitié d’image, l’autre moitié restant normale.
  7. Filtre DUAL IMAGE (Hoya): Une moitié du filtre est noire, l’autre transparente. Utilisé en double impression, pour représenter par ex, le même sujet sur les 2 moitiés d’un même cliché. (Utilisation du trépied impérative)
  8. Filtres de lumières étoilées: Crée un nombre précis de branches d’étoile à partir de toute lumière ponctuelle, et adoucit le reste de l’image. Parfait pour des photos de bijoux, par exemple.
  9. Hoya Cross-screen (diffuseur réticulé) : étoile à 4 branches .
  10. Hoya Star-six : 6 branches .
  11. Hoya Stra-height : 8 branches
  12. Filtre Vario-Cross (Hoya): 2 lames de verre incolore gravée de lignes parallèles et montées sur des montures orientables. Par rotation de ces montures, on peut varier l’écartement des branches des étoiles obtenues sur les points lumineux.
  13. Filtre Rainbow-Spot (Hoya) : Fait en verre vet orientable, 500 fines rayures parallèles ultra fines par centimètre diffractent chaque point de lumière en un arc-en-ciel
  14. Filtre Half ND4 (Hoya) : Une moitié du filtre est un ND4, l’autre moitié est clair avec une délimitation douce entre les 2. Il est utilisé pour contrôler le contraste clair/sombre et réduit la moitié de le point de vue de 2 diaf (sur le ND4). Permet par exemple de donner un effet dramatique à un ciel très clair.
  15. Filtre Fog Filter (Hoya) : L’image est entièrement transformée par un voile blanc. L’effet se réduit s’y on diaphragme de trop.
  16. FogA : effet light . FogB : effet plus intense Les 2 peuvent être utilisé ensemble (et ils sont vendu ensemble) et donnent un voile + doux.
  17. Filtres de diffusion (Hoya) : pour le portrait et photos publicitaires .
  18. Filtre Diffuser : donne un effet adoucissant grâce une surface martelée et irrégulière.
  19. Filtre Duto : effet adoucissant uniquement sur le sujet, le contre de l’image étant net.
  20. Filtre Softener (Hoya) : Ces filtres renferment de minuscules gouttelettes d’eau réparties de manière aléatoire à la surface d’un verre acrylique. Ils diffusent les rayons lumineux et produisent un très léger effet de flou. N’affectent ni le rendu des couleurs, ni la vitesse d’obturation.
  21. Softener A – Softener B Filtre Spécial Cross (Hoya): composé d’une gaze noire ultra-fine entre 2 verres optiques incolores sur monture tournante. Produit un effet de flou et étoilé en même temps.
  22. Filtres Multivision (Hoya): fabriqués dans un verre optique découpé et poli en une variétés de facettes, ils donnent donc plusieurs vues du même sujet. Meilleur effet avec un fond relativement sombre et une grande ouverture. Les multiple-images seront plus serrées avec un objectif grand-angle et plus espacées avec un téléobjectif.
  23. 7 filtres : 2F, 4F, 3PF, 3F, 5F, 6PF, 6F Filtre Vari-multivision (Hoya): 2 jeux de 2 faces montées sur des montures indépendantes et orientables. Par rotation, soit 2, soit 4 images.
  24. Filtre Color-multivision (Hoya): proposé en deux types, produisent de multiple-images colorées . 3F avec 3 faces (bleu, vert, rouge) . 5F partagé par moitié en vert et orange
  25. Demi filtre coloré (Hoya): un filtre en gélatine pris entre deux verres. semblable au bicolore mais une moitié est claire. Monture orientable
  26. Pop filter (Hoya) : 3 filtres vendus ensemble : bleu, vert et rouge. Utilisés seuls ou combinés. Effets originaux.
  27. Filtres Fantasy Color Set (Hoya): 3 filtres vendus ensembles : bleu nuit, rose et mauve.
  28. Filtres Gradual Colors (Hoya) : filtres couleurs dégradés 7 teintes : rose, jaune, émeraude, tabac, bleu, mauve et gris. Ils offrent un dégradé (sans ligne de démarcation visible) au niveau du diamètre, permettant une mise en valeur du premier plan ou de l’arrière-plan.
  29. Filtres Tricolor (Hoya) : divise l’image en 3 couleurs . parallèle : bleu – jaune – rose . triangle : bleu – vert – rouge
  30. Filtres Bicolor (Hoya) : divise l’image en 2 couleurs . O/G : orange – vert . Y/P : jaune – violet . R/B : rouge – bleu
  31. Filtre Pol-Fader (Hoya) : combinaison de deux filtres polarisants. A utiliser sous une source exceptionnellement forte (photo solaire, application scientifique,…)
  32. Filtre PL-Color (Hoya) : une combinaison entre filtre pola gris neutre et un pola couleur. Par rotation, on part du neutre jusqu’à la pleine couleur. . 4 couleurs : bleu, jaune, orange, rouge
  33. Filtre Vario-color (Hoya) : combinaison entre entre un polarisant gris neutre et 2 polarisants couleurs. . 5 couleurs : jaune/bleu, jaune/vert, jaune/rouge, rouge/bleu et rouge/vert
  34. Filtre Pol-conversion (Hoya) : Polarisateur pris entre un verre incolore et un filtre de conversion 85B (voir + haut).
  35. Filtre Portrait (Hoya) : Intensifie le rose et réduit à la fois l’orange et le jaune de manière à donner à la peau un ton clair et éclatant.
  36. Filtre Warm (Hoya) : Réduit les couleurs dans la portion bleue à verte et donne à la peau un aspect plus mat et bronzé. Hoya Warm .Cokin Warm, 81A (ref 026), 81B (ref 027), 81C (ref 028), 81D (ref 035) 81EF (ref 037)
  37. Filtres close-up (Hoya): Disponibles en différentes dioptries pour photos rapprochées, elles permettent de faire des photos macro. La profondeur de champ étant minime, il faut utiliser une ouverture aussi petite que possible. . lentille +1 dioptrie . lentille +2 dioptries . lentille +3 dioptries . lentille +4 dioptries . lentille +5 dioptries . macro close-up + 10 dioptries : permet une mise au point à 10 cm pour un agrandissement de l’ordre de X2 avec un obj. 50 mm. Il faut réduire au max l’ouverture pour agrandir au max la profondeur de champs.

Les Filtres Infrarouge : Utilisés en photos avec des films infrarouge. Souvent utilisés dans les enquêtes policières, le médical, l’étude de la végétation. Afin d’accentuer le contraste des couleurs, on peut aussi utiliser les filtres jaune, orange et rouge . R72 (Hoya) : laisse passer seulement les rayons IR au dessus de 720 nm. RM90 (Hoya) : laisse passer seulement les rayons IR au dessus de 900 nm.

Commande en Suisse: