Gigantesque anneau de trous noirs

Cette étonnante image composite de Arp 147, montre deux galaxies en interaction, situées à environ 430 millions années lumière de la Terre.
Elle est composée d’images roses, prises dans les rayons X, par Chandra X-ray, de l’Observatoire de la NASA, et de données optiques (en rouge, vert, bleu), du télescope spatial Hubble, produites par le Space Telescope Science Institute, ou STScI.
Arp 147 (à droite) contient les restes d’une galaxie spirale, trouée par la collision avec la galaxie elliptique située sur la gauche. Cette rencontre a laissé une vague d’étoiles qui se présente aujourd’hui, comme un anneau bleu, hébergeant de jeunes étoiles massives. Dans quelques millions d’années, ces étoiles exploseront comme des supernovae laissant derrière elles des étoiles à neutrons et des trous noirs. Les neuf sources de rayons X (en rose), dispersées autour de l’anneau bleu, dans Arp 147, sont si lumineuses qu’elles pourraient engendrer des trous noirs, de dix à vingt fois la masse du soleil. Une source de rayons X est également visible dans le noyau de la galaxie rose, du centre de l’image. Cette source pourrait aussi, être alimentée par un trou noir super massif. D’autres objets, sans rapport avec Arp 147 sont également visibles sur l’image, en particulier, en arrière plan, au dessus et à gauche de la galaxie rose, on peut voir la source rouge d’un quasar.
Les observations dans l’infrarouge du télescope Spitzer et des observations dans l’ultraviolet de la NASA Galaxy Evolution (GALEX), ont permis d’estimer le taux de formation d’étoiles dans l’anneau. A partir de ces données, combinées à l’utilisation de modèles sur l’évolution des étoiles binaires, les auteurs ont conclu que les étoiles les plus intenses, auront terminé leur formation, dans environ 15 millions d’années.
Ces résultats ont été publiés le 1er Octobre 2010, dans la revue Astrophysical Journal. Les auteurs sont, Saul Rappaport et Alan Levine du Massachusetts Institute of Technology, David Pooley d’Eureka scientifique et Benjamin Steinhorn, également du MIT.

Image : Sur cette image de Arp 147, deux galaxies sont en interaction avec de nombreux futurs trous noirs.
Crédit: X-ray: NASA/CXC/MIT/S .Rappaport et al., Optical: NASA/STScI

Information reprise sur http://www.astronoo.com/